victimes logo 300
  • Témoignage —  Drame du CHUV: «J’irai jusqu'au bout pour Rute»

    Témoignage — Drame du CHUV: «J’irai jusqu'au bout pour Rute»

    Author Victimes.ch

    le matin logo

    Zymer Hadergjonaj compte faire toute la lumière sur le décès de son épouse et de son premier enfant. Image: Jean-Guy Python

    «L'hôpital ne nous donne pas des explications assez claires.» Depuis le décès de Rute de Sousa et de sa petite fille au CHUV, après une césarienne samedi dernier, ses proches s'interrogent. Les médecins auraient-ils pu sauver son bébé sur le point de naître quand il était encore temps? Comment se fait-il que les avertissements de son gynécologue aient été ignorés? Et qui a oublié de remplir les bouteilles d'oxygène des urgences, vides au moment où Rute montrait des défaillances respiratoires?

  • Mort d'une patiente —  Le Parquet recule face aux médecins

    Mort d'une patiente — Le Parquet recule face aux médecins

    Author Victimes.ch

    tdg

    Devant le Palais de justice, le mari et le fils de la défunte avec un portrait de cette dernière.
    Image: Steeve Iuncker-Gomez

    Le procureur Gregory Orci renonce à soutenir son acte d'accusation jusqu'au bout. Il ne requiert finalement aucune peine pour homicide par négligence à l'encontre des deux radiologues assis depuis hier sur le banc des accusés. Et laisse au Tribunal de police la responsabilité de trancher.

  • MEDICATION— Pas de vente en ligne sans ordonnance

    MEDICATION— Pas de vente en ligne sans ordonnance

    Author Victimes.ch

    le matin logo

    Les pharmacies en ligne, telles que la société suisse alémanique «Zur Rose», ne peuvent pas vendre des médicaments sans prescription médicale. La règle vaut aussi pour les produits remis sans ordonnance dans les officines, comme le Panadol ou le Kamillosan.

  • ERREUR MEDICALE : Médecin tancé pour un test VIH à l’insu de son patient

    ERREUR MEDICALE : Médecin tancé pour un test VIH à l’insu de son patient

    Author Victimes.ch

    tdg

    Sept ans de combat pour rien. Deux filles se sont battues durant sept ans avec leur mère pour obtenir qu'un procès ait lieu afin de déterminer les causes de la mort de leur père (nos éditions de jeudi). Mais, hier, la prescription a mis fin à leurs espoirs. Le délai légal pour organiser ce procès était échu. Pas de cris, pas de larmes du côté des plaignantes, mais un lourd silence. Elles sont abasourdies.

  • ERREUR MEDICALE : La justice traîne, le procès d’un médecin est annulé

    ERREUR MEDICALE : La justice traîne, le procès d’un médecin est annulé

    Author Victimes.ch

    tdg

    Sept ans de combat pour rien. Deux filles se sont battues durant sept ans avec leur mère pour obtenir qu'un procès ait lieu afin de déterminer les causes de la mort de leur père (nos éditions de jeudi). Mais, hier, la prescription a mis fin à leurs espoirs. Le délai légal pour organiser ce procès était échu. Pas de cris, pas de larmes du côté des plaignantes, mais un lourd silence. Elles sont abasourdies.

  • ERREURS MEDICALES : Radiologue accusée après un cancer diagnostiqué par erreur

    ERREURS MEDICALES : Radiologue accusée après un cancer diagnostiqué par erreur

    Author Victimes.ch

    tdg

    Opération des seins

    Le Ministère public aura mis près de six ans pour boucler le dossier de S., cette femme opérée à tort d'un cancer du sein en 2007 et traitée par une chimiothérapie l'année suivante. Selon nos renseignements, une radiologue d'un institut de radiologie de la place se retrouve à ce jour prévenue de lésions corporelles graves par négligence.

  • ERREURS MEDICALES : Le curavano il mal di pancia, invece aveva un cancro in testa

    ERREURS MEDICALES : Le curavano il mal di pancia, invece aveva un cancro in testa

    Author Victimes.ch

    logo-tio

     L'amarezza dei genitori: "Quando i medici ticinesi hanno scoperto la verità, ci hanno abbandonati..."

     

    BELLINZONA – Il pediatra di famiglia le faceva curare un mal di pancia che non esisteva. Non si era reso conto che nella testolina della bimba stava crescendo un grosso tumore, localizzato in due punti. Storia terribile, quella della piccola Alice Di Lorenzo di Bellinzona, morta lo scorso 28 maggio, a soli 7 anni, a causa di un cancro al cervello. Una diagnosi forse tardiva, nonostante sintomi piuttosto evidenti. La comunicazione della malattia ai genitori, davanti alla piccola paziente. E, dopo la scoperta della verità e il ricovero della bimba a Zurigo, l'assordante silenzio da parte del pediatra e dei medici ticinesi.

  • ERREUR MÉDICALE : «L'hôpital a failli tuer notre bébé!»

    ERREUR MÉDICALE : «L'hôpital a failli tuer notre bébé!»

    Author Victimes.ch

    le matin logo

     

    Le 21 septembre, sabelle et Nouri ont cru perdre leur fils de 3 mois à la suite d'une erreur médicale. Aujourd'hui, le petit Adam semble tiré d'affaire.
    «Si je n'avais pas été là, mon bébé serait mort. Une erreur pareille ne doit jamais se reproduire!» Deux semaines après les faits, Isabelle est un peu moins choquée mais toujours très en colère. Le 21 septembre dernier, son fils unique âgé de seulement 3 mois a été victime d'un «incident grave», de l'aveu même du CHUV. C'était à l'Hôpital de l'Enfance (HEL), une structure dépendant du grand établissement hospitalier vaudois. «Un infirmier lui a administré son médicament de sevrage comme d'habitude et est reparti. Je tenais Adam sur mes genoux quand il s'est mis à chercher de l'air et à devenir bleu, raconte Isabelle. J'ai hurlé à la mort et les membres du personnel soignant l'ont immédiatement pris en charge.»

  • L’erreur médicale: un tabou à briser?

    L’erreur médicale: un tabou à briser?

    Author Victimes.ch

    Invités:
    Olivier Guillod, professeur à l'Université de Neuchâtel, directeur de l'Institut de droit de la santé, vient de lancer un projet de recherches sur les erreurs médicales en Suisse, Charles Joye, avocat, ancien président de la commission vaudoise d'examen des plaintes de patients et souvent mandaté pour la défense des médecins, Bertrand Kiefer, médecin, rédacteur en chef de la revue médicale suisse et de PlaneteSanté.ch.

     

    http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/en-ligne-directe/5216661-l-erreur-medicale-un-tabou-a-briser.html

     

  • SANTÉ : Des chercheurs vont se pencher sur les morts dues aux erreurs médicales.

    SANTÉ : Des chercheurs vont se pencher sur les morts dues aux erreurs médicales.

    Author Victimes.ch

    Un projet de l'Université de Neuchâtel veut analyser le phénomène, notamment en termes de formation et de droit, en réfléchissant à la question d'une «culture de l'erreur».
    Un projet étudiera en détail l'épineuse question des morts dans les hôpitaux à la suite d'erreurs médicales. En Suisse, entre 1500 et 2000 patients décèdent chaque année en relation avec de telles défaillances. Directeur de l'Institut de droit de la santé de l'académie neuchâteloise, Olivier Guillod a récemment obtenu 177 000 francs du Fonds national suisse pour la recherche scientifique (FNS) afin d'analyser le phénomène et de proposer des pistes, ­notamment en matière de formation des professionnels de la santé, d'«indemnisation des victimes et des familles» et de dialogue entre les institutions. Enrichis d'expertises de France, de Belgique et d'Italie, les travaux donneront leurs premiers résultats à l'été 2015, a indiqué l'Université de Neuchâtel ce mercredi. Le lancement du projet coïncide avec le 20e anniversaire de l'institut.

  • Chirurgien sous enquête après le décès d’un patient

    Chirurgien sous enquête après le décès d’un patient

    Author Victimes.ch

    «Cette fois des patients sont morts et cela ne fait plus rire personne.» Dans un communiqué diffusé lundi, l'UDC du Valais romand a manifesté sa colère après une nouvelle polémique qui touche le Réseau Santé Valais. Vendredi, le journal satirique «Vigousse» révélait que le chirurgien Vincent Bettschart était sous le coup d'une plainte pénale, à la suite de la mort d'un patient opéré du pancréas en mars 2013.

Victimes.ch

7, Rue Ferdinand-Hodler 1207 Genève Suisse

+41 22 736 63 03

Suivez-nous facebook-carre-blanc 

 

Copyright © 2009-2014 Victimes.ch tous droits réservés